FPI
Le Fonds de Promotion de l’Industrie (FPI)
Créé par l’ordonnance n°89-171 du 07 août 1989, le Fonds de Promotion de l’Industrie, est une entreprise publique à caractère économique et financier, dotée de la personnalité juridique.

Le FPI a été transformé en Etablissement Public à caractère administratif et financier, doté de la Personnalité juridique. Il est régi par la Loi n°08/009 du 07 juillet 2008 portant Dispositions générales applicables aux établissements publics et par le Décret n°09/064 du 03 décembre 2009 fixant les statuts d’un Etablissement Public dénommé Fonds de Promotion de l’Industrie, en sigle FPI.
Objet Social

Le Fonds a pour objet la promotion de l'industrie locale en vue de
la réalisation de l'autonomie de l'appareil de production du pays vis – à – vis de l'extérieur, tout en veillant à l'équilibre industriel au plan national.

Mission

Le FPI a pour mission de :

  • Financer la production des matières premières destinées à l'industrie locale, celle des produits locaux manufacturés concurrents aux biens importés, ainsi que les projets des secteurs de l'agriculture et de l'élevage qui concourent à l'intégration industrielle;
  • Financer la construction et/ou la remise en état des infrastructures reconnues d'utilité publique dans les zones d'opération des entreprises financées;
  • Collecter et gérer les ressources financières générées par les entreprises commerciales et industrielles ainsi que celles générées par les opérations d'importation, en exécution de l'Ordonnance-Loi n° 89-031 du 7 août 1989 portant création de la Taxe de Promotion de l’industrie ;
  • Effectuer toute autre opération qui se rattache directement ou indirectement à son objet social.

Formes d’interventions du FPI
Les interventions du Fonds se font, en monnaie locale et/ou en monnaies étrangères, sous forme de :

  • Prêts à court, moyen et long termes;
  • Prises de participations;
  • Subventions;
  • Bonification d'intérêts.

Ressources du FPI
Les ressources du Fonds sont constituées notamment de :

  • La dotation initiale;
  • Produits d'exploitation;
  • Recettes de la taxe de promotion de l'industrie;
  • Emprunts locaux et/ou extérieurs;
  • Subventions;
  • Dons, legs et libéralités;
  • Recettes diverses et exceptionnelles.

Structures et organisations du FPI
Les structures organiques du Fonds sont:

  • le Conseil d'Administration;
  • la Direction Générale;
  • le Collège des Commissaires aux Comptes.

MBUJI-MAYI : Un point de plus pour Julien PALUKU, un sac de ciment coûtera bientôt 12$ !

9 mars 2020
MBUJI-MAYI : Un point de plus pour Julien PALUKU, un sac de ciment coûtera bientôt 12$ !

+9 Le ministre Julien PALUKU, Le DG du FPI Patrice KITEBI, et le patron de l’entreprise Malila-Nzenze   (F) Ce dimanche 8 Mars, est intervenu à partir du port de...


 

+9

WhatsApp Image 2020 03 09 at 22.59.46 1

Le ministre Julien PALUKU, Le DG du FPI Patrice KITEBI, et le patron de l’entreprise Malila-Nzenze

 

(F) Ce dimanche 8 Mars, est intervenu à partir du port de la SCTP, ex-ONATRA, l’envoi du premier convoi d’un bateau avec trois barges transportant les marchandises qui manquent cruellement sur les marchés de MBUJIMAYI. Ces barges de la société Malila Nzenza-Congo construites grâce au financement du Fonds de Promotion de l’Industrie (FPI), et transportant 1.300 tonnes de marchandises notamment le ciment, la farine,  le carburant et le sucre, ont quitté ce dimanche le port de de l'ONATRA /Kinshasa en direction de Ndomba-Mbuji- May et Lusambo dans le Sankuru. 

Pour le directeur général du FPI, Patrice Kitebi, le financement accordé à la société Malila Nzenze-Congo, s’inscrit dans le cadre de la Campagne lancée par le président de la République, Félix Tshisekedi, visant la réduction de la pauvreté et les inégalités sociales. « Avec le projet Malila Nzenze-Congo, cinq provinces sont concernées. Il est une anticipation à la construction du port de Ndomba et constitue une épine dorsale entre les zones industrielles et les zones de consommations. Notre souhait est que dans 4 ou 6 mois, qu’on atteigne au moins 10.000 tonnes de marchandises expédiées chaque mois à Ndomba.  Puisque nous visons la combinaison de plusieurs chaînes de valeur, les bateaux qui iront à Ndomba, ramèneront à Kinshasa les produits agricoles. Cela permettra non seulement aux Kinois de manger bio, mais aussi aux industries d’avoir de la matière première », a expliqué Patrice Kitebi.

Pour le ministre de l'industrie Julien PALUKU, présent à la cérémonie : " C’est une stratégie de l’économie circulaire que nous sommes en train de défendre au Ministère de l’Industrie. Dans le pilier 7 du gouvernement tel que voulu par le président de la république, il y a la diversification de l’économie. La stratégie du ministère de voir comment faire fonctionner tout ce qui relève de l’industrie, est de créer des conditions de consommation. Voilà pourquoi le FPI a pu financer la construction de barges qui ont une capacité de plus de 2.400 tonnes, avec un objectif de devoir évacuer tous les produits industriels qui sont ici à Kinshasa. Avec la stratégie du ministère, le sac de ciment qui coûte 25USD au Kasaï, in fine va coûter autour de 12USD. Voilà comment le président de la république veut chasser la pauvreté par une stratégie inclusive où à la fois le ministère de transports, le ministère de l’agriculture, celui de l’industrie et tous les autres mettent en commun leurs idées pour devoir chasser progressivement la pauvreté. Dans la philosophie du notre ministère, il faudra que nous consommions local. Comme ça la richesse va circuler entre les Congolais au lieu que cette richesse n'aille en Europe ou en Asie », a déclaré Julien Paluku.

Le ministre de l'industrie a également indiqué qu'au retour de ces barges, la ville province de Kinshasa devrait être à son tour inondée des produits agricoles en provenance du grand Kasaï et de Sankuru.

 

 

(E) : Sunday 08 March in Kinshasa at the port of SCTP, ex-Onatra, the Minister of Industry, Julien Paluku Kahongya attended the departure of a boat with 3 barges carrying 200,000 liters of fuel, 1,100 tons of cement, 50 tons of MIDEMA flour, 50 tons of Kwilu Ngongo sugar,... These barges of the Malila Nzenza-Congo company, which were built with the funding of the Fonds de Promotion de l'Industrie (FPI), headed for Ndomba-Mbuji-May and Lusambo in the Sankuru. 

 

For the Director of the FPI, Patrice Kitebi, the funding granted to the Malila Nzenze-Congo company is part of the Campaign launched by the President Felix Tshisekedi to reduce poverty and social inequalities. " Five provinces are concerned with the Malila Nzenze-Congo project. It anticipates the construction of the port of Ndomba and serves as a backbone between industrial and consumer areas. Our wish is that in 4 or 6 months, at least 10,000 tons of goods will be shipped to Ndomba every month.  Since we are aiming for a combination of several value chains, the ships that will go to Ndomba, will bring the agricultural products back to Kinshasa. This will allow not only people in Kinshasa to eat organic food, but also industries to have access to raw materials," said Patrice Kitebi.

For the Minister of Industry Julien PALUKU: "It is a strategy of the circular economy that we are defending at the ministry of Industry. In the 7th pillar of the government as wanted by the President of the Republic, there is the diversification of the economy. The ministry's strategy to see how to make everything in industry work, is to create conditions for consumption. That is why the FPI has been able to finance the construction of barges of a capacity of more than 2,400 tons, with the purpose to evacuate all the industrial products that are here in Kinshasa. With the strategy of the ministry, the bag of cement which costs 25USD in Kasaï, will finally cost around 12USD. This is how the President of the Republic wants to drive out poverty through an inclusive strategy where the ministries of transport, agriculture, industry and all the others, pool their ideas to gradually drive out poverty. In the philosophy of our ministry, we must consume local products. That's one of the ways we can keep our wealth in our country instead of sending it outside of the country, to Europe or Asia," said Julien Paluku.
The Minister of Industry also indicated that on the return of these barges, Kinshasa should in its turn be inundated with agricultural products from Kasai and Sankuru.

Top management

Son Excellence Julien Paluku Kahongya
Ministre
MBERNADETTE NZAMBAme le Secrétaire Général Bernadette Nzamba
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Patrice KitebiSample image
DG FPI
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Sample image Innocent MBUNGAYA
DG du BNEPI
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
AugSample imageuy BOLANDA
Chargé de Missions de l'AZES
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.